La sécurité visuelle industrielle

La sécurité Industrielle

Avec plus de 500 000 installations industrielles soumises à déclaration, la France est l’un des pays européens les plus densément industrialisés, en particulier dans le domaine nucléaire, pétrolier, chimique, pharmaceutique et phytosanitaire. De par leur nombre et leur nature, la question du risque industriel est clé au niveau national.

Par sécurité industrielle, on entend les événements accidentels ayant pour origine les procédés et les facteurs humains, et les actes de malveillance. Ce domaine est en pleine essor depuis l’accident d’AZF à Toulouse en septembre 2001 et les actes terroristes récents qui imposent d’accroître la vigilance.

 

Afficher l'image d'origine

 

L’intelligence des couleurs au service de la sécurité industrielle

Dans le domaine de l’inspection industrielle, l’idée d’exploiter la propriété « caméléon » de certains revêtements fait son chemin. Le simple changement de couleur d’un revêtement à l’extérieur d’une pièce permet d’indiquer le dépassement d’une température, le franchissement d’un seuil de résistance (associé soit à un impact, soit à un étirement anormal), la présence anormale d’un gaz, d’un rayon ionisant, d’une fuite,…

Afficher l'image d'origineLe développement de cette génération de SmartKrom® va permettre à terme un contrôle non destructif (CND) de l’intégrité de structures ou de matériaux, sans les dégrader, au cours de la production, de l’utilisation, et dans le cadre de maintenances.

Ce système de contrôle visuel révolutionnaire va permettre d’inspecter de grandes surfaces et d’identifier par simple changement de couleur la zone défectueuse. Cette alerte visuelle sera compréhensible par tous ! Aucune mise en œuvre filaire n’est nécessaire et l’application s’effectue par un simple dépôt d’encre, de peinture,…

Dans ce domaine en plein essor, OliKrom est devenu un acteur clé en développant des solutions « sur mesure » de l’idée à la production. Notre équipe d’experts docteurs, ingénieurs,… est à votre disposition. L’ensemble des secteurs industriels concerné :

  • l’industrie pétrolière (pipelines, tubes, barres, soudures, réservoirs) ;
  • l’industrie navale (contrôle des coques) ;
  • l’aéronautique (poutres, ailes d’avion, nombreuses pièces moteurs, trains d’atterrissage, etc.) ;
  • l’aérospatiale et l’armée ;
  • l’industrie automobile (contrôle des blocs moteurs) ;
  • la sidérurgie
  • la chaudronnerie et la tuyauterie en fabrication
  • l’industrie de l’énergie : réacteurs nucléaires, chaudières, tuyauterie, turbines, etc. (maintenance des installations) ;
  • le ferroviaire en fabrication et en maintenance notamment pour les organes de sécurité (essieux, roues, bogies);
  • l’inspection alimentaire ;
  • le Génie Civil et le bâtiment ;

Et en règle générale dans tous les secteurs produisant :

  • des pièces à coût de production élevé en quantité faible (nucléaire, pétrochimique, par exemple) ;
  • des pièces dont la fiabilité de fonctionnement est critique (BTP, nucléaire, canalisation de gaz, par exemple).

Afficher l'image d'origine

 
La sécurité visuelle industrielle, 
sauvons ensemble des vies…